lundi 22 mai 2017

Hommage à MONK


         Une de mes toiles  ( 65 x 85 ),  en hommage
         à Thelonious MONK,  inspirée par une de
         ses créations jouée à New York en  1958,
         au Five Spot Cafe, lieu célèbre à l'époque,
         par ses concerts de jazz. Il s'agit de  " 
         MISTERIOSO  " . Je peux le jouer en 
         boucle sans m'en lasser. A chaque fois
         les formes, les rythmes et les couleurs 
         envahissent mon imagination. Il s'agit surtout
         de la version avec Ahmed Abdul- Malik  à
         la batterie, Roy Haynes aux drums, et Johnny
         Griffin au saxophone ténor. A écouter et
         réécouter pour le plaisir . La sculpture bleue
         est une oeuvre de Violaine Lamerand .

mardi 25 avril 2017

Virgile, chat très spécial

     
      Oui, je suis très spécial me dit mon Humaine.
      Mais à entendre les uns et les autres de ses
      amis, nous avons tous " quelque chose de
      spécial". Pas un seul chat est ordinaire !!
      Je suis très grand, assez dodu et très velu.
      Je deviens un " chat-bouillotte " dans les
      bras de mon Humaine. Je lui tiens chaud.
      Elle et moi ,vous souhaitons une bonne
      semaine.



mardi 21 mars 2017

LES COULEURS DU JAZZ

                                   Un pastel avec touche d'or
                                    inspiré par Miles DAVIS

                                      Toujours le pastel, cette fois
                                      pour John COLTRANE

                                                  Pastel : " Ella... my dear " par
                                                  Anne DUCROS                              

                                       Travail mixte : crayons, stylos-pinceaux
                                        et encre. Eric CLAPTON

                                     Festival de Jazz à New Port

                                        Pastel et pigments or
                                        pour Kelly Joe PHELPS
                                   
 
                                            Un des pastels inspiré par
                                            Nina SIMONE

lundi 6 février 2017

techniques personnelles

       
                   En écoutant Grapelli et Petruciani, jouant ensemble ,
            j'ai travaillé , uniquement, au pastel.

                      Le pastel sec,  dans des tonalités sobres, c'
               est le fabuleux pianiste aveugle TRISTANO
               qui m'a accompagné ce jour-là.

                       J'ai retrouvé dans mon carton à dessin ce 
                collage et pastel ,  qui évoque un soleil.

                           Sur un fond assez foncé, j'ai travaillé le blanc
                    me permettant de transcrire une idée avec
                    une touche d'or. Une calligraphie très personnelle.

                            Une autre calligraphie sur un papier japonais
                       qui accroche bien le pinceau. 

                                      Deux petits carnets ( j'en possède un
                            grand nombre, de petites dimensions ) , qui 
                            accompagnent  des instants de repos, 
                            de pauses,  pour travailler avec des stylos
-                           pinceaux ou des  encres japonaises.  Le geste 
                            est très  instantané,  comme pour l'écriture.

lundi 23 janvier 2017

Magnifique et magique MELODY


          Melody GARDOT  enchante mes journées
          d'hiver que je trouve assez pesantes. Mes
          pinceaux se sont remis au travail en
          écoutant en boucle le magnifique CD "
          Currency Man " . Une voix envoûtante,
          d'excellents musiciens  et ses textes, qui
           à chaque morceau, racontent une histoire.
           Cette toile  ( petit format ) travaillée à l'
           acrylique l'accompagne . Parmi les neuf
           textes, mes préférences vont surtout
           à " If Ever I recall your Face " et " Bad
            News " ( un accompagnement sublime).
            Oui, j'aime particulièrement /
                                      Melody  GARDOT
           

lundi 19 décembre 2016

Papiers déchirés, collés


         Je viens de retrouver l'un de mes collages,
         correspondant à ma période, inspirée
         par les Indiens Navajo . J'ai repris quelques
         papiers  noirs, comme support , d'un nouveau
         travail , de pastel et collage ( toujours  sur le
         thème du jazz ). 
         

mardi 27 septembre 2016

NE PAS OUBLIER


        Oui... ne jamais oublier les événements  terribles
        de ces dernières années. Toute cette violence. 
        Oui mais... il y a tant de beauté autour de nous.
        Il faut apprécier chaque journée comme un cadeau.
        J'ai peins cette toile , toujours durant l'été, mais 
        sans musique , entourée d'un silence peu apaisant. 
        Seul  mon pinceau pouvait  raconter  l' histoire d' un 
        blues qui est loin d'être bleu.  J'ai  peins  ( format
        24 X  32  ), à l' acrylique, sur une toile de très belle 
        qualité. Du lin très fin,  comme j'aime, monté sur un 
        chassis plutôt lourd. Il faut que la toile possède une 
        certaine consistance . Sinon, mieux vaut travailler 
        directement sur un beau papier. La présence du
        rose est là, pour crier ;malgré tout, la vie est belle .